27 décembre 2010

Oriflamme




Je cherche un étendard à brandir, 
une lumière à éteindre
Je cherche une langue inconnue,
je me souviens de l'écho
Je vais partout rien ne m'arrête
Si ce n'est la douceur de tes paumes  
quand tu ne me hais pas.

11 commentaires:

CELOUSHKA. a dit…

Génial ! :D

Indefeasible a dit…

Sur cette photo, ce n'est pas Lily Cole? (parce que je l'adore ^^)

Indefeasible a dit…

x) J'adore ta façon de voir les choses!

Metanoia a dit…

Oui je trouve aussi :) Des livres sur l'astronomie sont d'ailleurs sur ma looongue liste de livres à lire.

Metanoia a dit…

(ps: chouette texte et jolie image !)

MR. a dit…

La force de la haine surpasse celle de l'amour, parfois.

Nelli Nella a dit…

J'ai lu l'ensorcelée de Barbey d'Aurevilly que j'ai vraiment aimé. Et j'ai toujours pensé que je devais lire les Diaboliques mais je n'ai pas encore trouvé le temps de le faire. Pour l'instant je suis dans l'Enchanteur de Barjavel en fait et j'enchaînerai avec les 1001 nuits puisque c'est au programme de mon second semestre et que je voulais les lire depuis un moment ^^

Celia. a dit…

Héhé. Ben écoute, si tu peux profites en, il est génial :)

Caro a dit…

Splendide photo. Légère et parfaite!

MARIEKE a dit…

10.

-Tinhy- a dit…

Merci en tout cas !
Bisous ♥